Les avantages et les inconvénients du bouton « booster » sur Facebook

Facebook
Facebook

Facebook permet faire de la publicité facilement pour tous les entrepreneurs et toutes les sociétés. En effet, il a mis en œuvre des moyens a priori efficaces pour promouvoir des produits, des services ou des œuvres en proposant de payer un service publicitaire.

Si l’algorithme semblait mettre en avant les publications sponsorisées grâce au bouton « booster », cette pratique peu authentique peut être un véritable piège et un gouffre financier pour les entrepreneurs qui n’ont pas de stratégie commerciale ou qui ne savent pas comment utiliser les outils Facebook à bon escient. Voici donc quelques raisons d’arrêter de booster ses publications sur Facebook et quelques solutions pour réaliser une meilleure promotion.

Pourquoi booster ses publications sur Facebook?

Avant de comprendre pourquoi il est nécessaire de ne plus booster sans stratégie vos publications sur Facebook, il convient de connaître pourquoi et comment le faire. Voyons donc le processus de promotion des publications.

Booster une publication Facebook consiste à promouvoir celle-ci en payant un service Facebook spécialisé. Le réseau social va mettre en valeur votre post proportionnellement à l’argent que vous avez mis dans cet outil. Plus vous mettrez d’argent, plus votre visibilité sur le réseau social sera grande. Si le fait d’être vu permet potentiellement d’augmenter le taux d’engagement, il ne le garantit pas pour autant.

A l’heure où l’auto-entreprise est un modèle utilisé par un grand nombre de personnes, le fait de booster une publication sur Facebook ou Instagram permet de sortir de l’anonymat et de récolter des abonnés. Le boost est idéal lorsqu’on est débutant et qu’on ne sait pas trop comment réaliser une publicité sur Facebook.

Réseau Social

Comment booster une publication Facebook ?

Choisir la publication que l’on veut booster

Tout d’abord, il est important de choisir une publication de qualité qui suscitera le plus de curiosité et d’interactions auprès de votre audience. Prenez donc une publication qui possède déjà pas mal de commentaires et de réactions ou encore de partages. Si vous prenez une publication qui n’a eu aucun retour positif ou qui n’a pas eu beaucoup de visibilité, vous risquez de ne pas susciter plus de réactions avec l’outil de boost.

Ainsi, il faut aller voir dans ses statistiques, puis dans les publications afin de voir quelle est le post qui, parmi ceux que vous voulez potentiellement booster, possède un nombre honorable d’interactions.

Choisir le résultat désiré du boost

On peut fixer des objectifs à Facebook pour qu’il réponde à la finalité voulue. En effet, on peut choisir de provoquer plus d’interactions (réactions, commentaires et partages), ou de toucher des potentiels clients en discutant avec eux. Ces deux options sont toutes deux à partir de 1 euro par jour.


Choisir le bouton d’action

Quand on réalise un boost, on peut ajouter un bouton d’action qui permet à l’audience d’interagir directement avec la publication. On peut choisir de ne pas mettre de bouton, mais on peut choisir le bouton « acheter », « réserver », « en savoir plus », « s’inscrire », « itinéraire » ou encore « envoyer un message ». Bien que les boutons d’action soient limités, on ne peut nier qu’ils sont présents et qu’il y a tout de même du choix.


Choisir son audience

Pour cibler votre audience, vous devez choisir certains paramètres.

Vous pouvez augmenter le taux d’engagement de vos abonnés les moins actifs. En effet, seuls 10 % ou 20 % maximum interagissent avec votre contenu. Le fait de faire de la publicité au sein de vos abonnés pourra améliorer votre engagement.

Vous pouvez aussi cibler les abonnés de vos amis ou de vos abonnés. C’est idéal lorsqu’on veut avoir une plus grande visibilité locale.

Mais ces deux options restent assez limitées lorsqu’on veut être connu du plus grand nombre. Pour ce faire, Facebook propose également d’être montrés à des inconnus. Vous pouvez donc cibler le sexe, l’âge et la localisation de votre audience.

Choisir son budget et la durée du boost

Durant la dernière étape, il faut choisir l’argent que vous allez mettre dans le boost. Il est important de définir son budget. Plus celui-ci sera élevé, plus vous allez toucher de personnes.

Mieux vaut d’abord commencer avec des petites sommes afin de voir les retours du boost. Il est important de comprendre comment l’audience ciblée va réagir à votre publicité. Après vos premiers retours, vous comprendrez mieux comment cet outil fonctionne et vous ciblerez mieux votre audience. Soyez donc patients et attentifs afin d’optimiser vos publicités.

Pourquoi arrêter de booster vos publications

Le boost est un bon début lorsqu’on ne connaît pas trop comment fonctionne Facebook et qu’on veut tester de réaliser une publicité. Cependant, ce n’est pas le moyen le meilleur pour attirer du monde sur votre page. Il n’est pas suffisant si l’on veut réaliser une véritable publicité construite avec des résultats positifs. Voici donc 5 raisons d’arrêter de cliquer sur le bouton « booster » proposé par Facebook.


1. Des options de ciblage limitées par l’outil Facebook

Avec l’outil de promotion Facebook le choix du ciblage du public ne laisse pas beaucoup de liberté. Seules quelques maigres options de ciblage sont disponibles. Vous pouvez soit choisir les personnes qui aiment déjà votre page, les personnes qui aiment votre page ainsi que leurs amis ou les personnes choisies par le ciblage. Ainsi, si vous n’avez pas réalisé un véritable travail de tri concernant vos abonnés, votre boost ne sera pas utile. Il faut s’assurer d’avoir des likes et des abonnés de qualité, engagés dans votre travail.


2.Vous ne contrôlez pas la façon dont est placée votre publicité

Quand on utilise l’outil de mise en avant proposé par Facebook, on ne peut pas choisir où apparaîtront les publicités au sein du réseau social. Avec l’outil de boost, l’algorithme va faire en sorte d’optimiser de la façon la moins chère votre promotion. Certes, on peut choisir la plateforme (Instagram ou Facebook), mais pas le placement de la publicité (en story, en fil d’actualité, dans messenger…). Vous ne pouvez pas exclure certains placements que vous ne désirez pas.

L’algorithme va également poster cette publication dans les pays et sur les profils des individus qui leur coûteront le moins cher possible. Facebook ne privilégiera donc pas votre promotion mais son optimisation financière pour lui.


3.Vous ne pouvez pas réaliser une pub à réponse immédiate

Lorsqu’on utilise le boost Facebook, on ne peut pas obtenir une publicité qui permet une réponse immédiate. C’est un handicap énorme si on a des objectifs de vente précis et définis. Sans interaction directe avec l’audience, il est plus compliqué de réaliser ses objectifs.


4. Vous ne pouvez pas exclure d’audience avec le boost

On n’y pense pas nécessairement lorsqu’on ne s’y connaît pas bien en publicité mais il est très important d’exclure une partie de son audience lorsqu’on réalise une campagne publicitaire vouée à recruter de nouveaux clients. En effet, il faut exclure ses clients préexistants ou ceux qui ont déjà été touchés par une promotion précédente.


5. Vous ne pouvez pas préparer votre publicité en avance

Pour proposer une publicité de qualité avec des objectifs préalablement définis, il est important de faire des plans et des stratégies en avance. De plus, il est important de définir l’heure et la durée de la publicité pour mieux cibler son audience. Le problème est que le bouton « boost » ne propose pas de programmer en avance votre publicité. Vous ne pourrez donc pas contrôler ce paramètre extrêmement important.


Le bouton de boost est donc utile si vous débutez et que vous avez envie de tester cet outil sans devoir réfléchir à une véritable stratégie et sans devoir aller dans le gestionnaire de publicités. Il est également recommandé si vous voulez établir un ciblage simple.

Par ailleurs, si vous voulez générer de nouveaux clients potentiels, que vous voulez avoir un réel retour sur votre investissement et que vous voulez personnaliser davantage votre audience pour mieux la cibler, mieux vaut passer votre chemin et utiliser le Facebook Business Manager.

Que faire pour ne plus utiliser le boost si on veut créer des publicités de meilleure qualité?

Le Gestionnaire de publicités Facebook est une solution bien plus complète que le bouton boost. Il est idéal pour gérer les outils de votre entreprise sur les réseaux sociaux appartenant à Facebook (Facebook, Instagram, Messenger). Cet espace permet de gérer le marketing et la publicité de votre activité sur ces réseaux sociaux. Il permet d’affiner le ciblage de l’audience et de mieux analyser les résultats de la campagne publicitaire. Voici donc un petit guide pour mieux gérer vos publicités sur vos réseaux grâce au Business Manager. Le processus est plus long que pour le bouton boost parce qu’il est plus complet.

Facebook


1. Créez votre compte sur le gestionnaire de publicités

Pour utiliser cet outil Facebook très complet et très pratique, il faut d’abord un compte Facebook personnel. Vous seul aurez accès aux informations privées que vous mettrez dans ce compte.

Ensuite, entrez toutes les informations qui concernent votre entreprise ainsi que les informations concernant votre usage de l’outil Facebook.

Après avoir créé votre compte, vous devrez ajouter au moins une page Facebook professionnelle (existante ou que vous voulez créer). Pour ce faire, vous devrez cliquer sur le bouton « ajouter une page ». Vous pouvez d’ailleurs ajouter plusieurs pages.

Dans le tableau de bord de l’outil Facebook, allez sur « ajouter un compte publicitaire ». Si vous avez déjà réalisé des pubs sur Facebook, vous pourrez associer celles-ci sur votre compte publicitaire.

Si vous n’avez au contraire jamais réalisé de publicités, allez sur l’option « créer un compte publicitaire » puis remplissez les informations nécessaires. Quand tout est fait, créez votre compte publicitaire.


Créez votre campagne de publicité

Tout d’abord, choisissez une publication de qualité, comme dit précédemment. Il est inutile de vouloir augmenter votre visibilité avec une publication qui n’a pas bien fonctionné. Choisissez donc un post de qualité.

Allez ensuite dans votre gestionnaire de publicités à l’adresse facebook.com/ads/manager. Cliquez ensuite sur le bouton « créer » pour commencer votre campagne publicitaire. Choisissez ensuite vos objectifs entre plusieurs catégories. Vous pouvez sensibiliser votre audience avec le choix « notoriété de la marque » ou « couverture ». Vous pouvez choisir l’objectif considération en sélectionnant soit « trafic », « interactions », « installations d’apps », « vues de vidéos », « génération de prospects » ou encore « messages ». Vous pouvez également choisir l’option « conversion ». Le choix dépendra de vos objectifs.

Après avoir choisi un objectif, vous devrez nommer votre campagne.


Choisissez votre audience et la durée de la campagne

Vous pouvez sélectionner votre audience de façon plus précise qu’avec le boost en choisissant l’option « audience personnalisée ». Vous pourrez donc sélectionner un certain nombre de critères spécifique à votre campagne publicitaire. Vous pourrez inclure plus de critères et vous pourrez aussi exclure une partie de l’audience.

Vous pouvez même tester plusieurs audiences avec la même campagne, ce qui est idéal lorsqu’on veut tester et trouver les meilleurs paramètres pour sa campagne publicitaire.

Ensuite, vous pourrez sélectionner la durée de votre campagne. Mieux vaut réaliser une campagne courte qui cible précisément votre audience.


Choisissez la publication que vous voulez mettre en avant

C’est seulement à ce moment que vous pourrez choisir la publication dont vous voulez faire la promotion. Sélectionnez soit « Page Facebook » soit « Instagram » selon vos objectifs. Vous pouvez choisir les deux. Enfin, validez votre campagne publicitaire en confirmant.


Analysez votre campagne

Après avoir réalisée une campagne de pub avec précaution, vous pouvez maintenant analyser les résultats de cette dernière. Vous pouvez voir la couverture, les impressions, les résultats ainsi que les coûts par résultat.

Vous pouvez donc tester le boost Facebook pour voir les effets de cette méthode facile pour générer de la publicité. Il ne faut cependant pas en abuser si on veut créer des campagnes de publicité solides.

L’outil de gestion de publicités Facebook quant à lui permet de mieux gérer la promotion de son entreprise. Gratuit et complet, il peut parfois faire peur car il demande plus de maîtrise. Cependant, il est facile à comprendre. Ce serait dommage de passer à côté de cet outil gratuit et bien plus complet mis en place par Facebook sous prétexte qu’on ne le maîtrise pas. Une fois que vous aurez testé cet outil complet, vous abandonnerez le boost bien moins performant.

Christophe Train
Formateur Marketing Vidéo & Réseaux Sociaux
Coach Personnel et Professionnel spécialisé en Neurosciences

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 19 =